Vive le DTLA!

Le centre-ville de Los Angeles (DTLA), agréable pour les piétons, est en plein renouveau

Perch Rooftop Bistro

Vie de rue crue et pittoresque, architecture art déco, attractions artistiques et quartiers très distincts, DTLA englobe plus d’atmosphères culturelles dans ses 15 kilomètres carrés que la plupart d’autres villes dans leur entier. Isolé des touristes depuis des années, le centre historique de Los Angeles offre toute une variété de choses à voir et à faire qui dépassent de loin la philosophie du « plaisir au soleil », typique du Sud de la Californie.

Le cœur historique: L’art déco restauré avec amour

Levez-les yeux! Des magnifiques rayons de soleil art déco de l’édifice Eastern Columbia sur South Broadway aux splendides vieux cinémas du quartier des théâtres, le cœur historique est rempli d’édifices impeccablement restaurés rappelant l’âge d’or du vieil Hollywood. Autrefois centre commercial, ce quartier revitalisé illustre parfaitement l’équilibre entre l’ancien et le moderne. Le Grand Central Market, ce marché centenaire décrépit mais toujours en exploitation, fut transformé en un espace animé rempli de rayons de nourriture, des spécialités juives au ceviche.

 

Palace Theatre

Palace Theatre

 

Grand Central Market

Grand Central Market

 

The Last Bookstore

The Last Bookstore

 

Little Tokyo: Tradition japonaise et culture pop en abondance

Dans ce vieux quartier de 130 ans, un des rares quartiers japonais aux États-Unis, on se croirait au pays du soleil levant. Tout y est : les cerisiers en fleurs et la yagura de 16 mètres de haut, tour d’observation devenue emblématique de Little Tokyo. Flânez dans ces rues qui abondent de restos de nouilles ramen et de sushi,  de jardins botaniques tranquilles et de boutiques recélant des bibelots Hello Kitty, des BD japonaises et des chaussures de sports.

 

Shopping centre in Little Tokyo

Boutiques de Little Tokyo

 

RIF Shoe Store

Magasin de chaussures

 

Anime Jungle

Anime Jungle

 

Quartier d’art: Ancien quartier industriel encore brut, mais créatif et amusant

Cet immense quartier, autrefois rempli de dépôts de gare et d’entrepôts, puis dans les années 1980 de bars punk rock clandestins, est purement cru et cool. Devenu le plus branché de Los Angeles, le quartier d’art présente une kyrielle de bars louches, brasseries, restos et cafés indépendants, immenses peintures colorées recouvrant tous les murs des édifices, galeries d’art et studios d’artistes.

 

Angel City Brewery

Brasserie Angel City

 

Edibol Restaurant

Restaurant Edibol

 

Alchemy Works Store and Gallery

Boutique et galerie Alchemy Works

 

Olvera Street: Marché de rue au goût mexicain

Avec ses groupes mariachi qui jouent entre les étals d’artisanat, poterie ou tissage, dans des effluves appétissants de viande grillée pour tacos al pastor, Olvera Street vous offre un véritable avant-goût mexicain. Foire et marché en plein air, ce quartier bordé d’arbres abonde de cafés et de kiosques dont certains furent construits dans les années 1930 par des marchands dont les descendants sont encore les gérants

 

La Plaza United Methodist Church

Église United Methodist la plaza

 

Our Lady Queen of Angels

Notre dame des anges

 

Souvenirs at Olvera Street

Souvenirs de Olvera Street

 

Bunker Hill: Arts et culture donnent le ton de ce quartier chic

L’architecture postmoderne fantaisiste rivalise avec les attractions culturelles de Bunker Hill. Ancré par la salle de concert Walt Disney conçue par Frank Gehry qui abrite l’orchestre philharmonique de Los Angeles, ce quartier entre Grande Avenue et Second Street recèle le musée d’art contemporain (MOCA) et The Broad qui est nouveau, avec leurs milliers d’œuvres d’art contemporain.

 

Walt Disney Concert Hall

Salle de concert Walt Disney

 

Otium Restaurant

Restaurant Otium

 

The Broad

The Broad

 

S’y rendre: WestJet dessert Los Angeles 45 fois par semaine au départ de Vancouver, Calgary, Edmonton et Toronto