Où aller à Cuba

Trois endroits à visiter en dehors de La Havane

Cayo Coco

Bien que les choses ne changent pas aussi radicalement dans les autres parties de Cuba qu’à La Havane, un esprit de révolution est bien présent dans les destinations vacances favorites. En voici quelques exemples.

Varadero

Mince bande de terre surplombant une des mers les plus bleues et les plus claires au monde, Varadero, 150 km à l’est de La Havane, est un des lieux de vacances favoris de Cuba.

Pendant des années, les guides dans les bus de Varadero venant de l’aéroport ou de La Havane racontaient de vieilles blagues et plaisanteries pour divertir les invités. De nos jours, nombre d’entre eux parlent de changement.

La péninsule, qui constitue déjà une bande ininterrompue de développement, ne cesse d’ajouter à son offre. Le Gaviota Group, qui possède environ 55 hôtels dans le pays, accueille 500 000 Canadiens chaque année et vient d’ouvrir le Ocean Vista Azul en novembre dernier. Il a aussi ouvert le complexe Meliá Marina à 4 étoiles et demie en 2013. Invité ou pas de cet établissement de luxe, vous pouvez le visiter pour constater les prestations qui ne sont pas typiques de Cuba, comme les 1 200 postes d’amarrage et le Plaza Las Morlas, village complet avec boutiques, supermarché et plusieurs restaurants.

Cayo Coco

Situées dans l’océan Atlantique, Cayo Coco (et sa petite sœur Cayo Guillermo) sont littéralement à part. Reliée à la terre ferme par une chaussée de 27 km traversant Bahía de Perros, cette île était autrefois un paradis tropical inhabité. Depuis l’ouverture du premier hôtel dans les années 1990, les visiteurs en quête d’un répit de l’hiver la privilégient.

Deux options s’offrent au visiteur : s’installer et profiter des prestations des hôtels tout-inclus (le Pullman Cayo Coco vient d’ouvrir à l’automne) ou partir à la découverte. Le premier choix comprend la piscine et une abondance de Cuba libres, le deuxième, beaucoup plus d’options.

On peut traverser la chaussée et découvrir Morón à proximité ou mieux encore se rendre à la capitale provinciale, Ciego de Avila. Ciego, comme disent les habitants est considérée souvent comme une mini-Havane avec un centre compact, de bons restaurants et de belles boutiques sur une rue piétonnière.

Holguín

Située dans la partie est isolée du pays, Holguín a toujours fait bonne presse. Christophe Colomb y mit pied en 1492 et il aima beaucoup l’endroit. En voyant la côte, il déclara que cette bande de sable était « la terre la plus magnifique que les yeux d’un humain aient jamais vue ».

Les villégiatures de Holguín comprennent Guardalavaca, qui inclut Esmeralda et Playa Pesquero. Plus de deux heures au sud se trouve les montagnes Sierra Maestra. C’est dans ces montagnes vertes que Fidel Castro et Che Guevara se cachèrent pendant la révolution de la fin des années 1950. On peut encore se rendre dans les montagnes pour visiter leur campement, la Comandancia de la Plata et voir leur case radio, l’hôpital et l’abri privé de Fidel.

La ville de Holguín, la quatrième en importance de Cuba, se trouve plus près des hôtels sur la plage. Appelée la Ville des parcs, elle compte nombre d’oasis vertes et beaucoup de musées. Apprenez un peu d’histoire, puis retournez à la plage.

S’y rendre: WestJet dessert Varadero huit fois par semaine au départ de Toronto, Montréal et Calgary; WestJet dessert Cayo Coco et Holguín deux fois par semaine au départ de Toronto.