Le vent en poupe à Orlando

Découvrir Orlando au-delà des parcs à thèmes

Il y a dix ans, Orlando était synonyme de parcs à thèmes et toboggans aquatiques. Heureusement, ces activités préférées des familles sont toujours là et se portent bien. Pourtant aujourd’hui, un nouveau visage d’Orlando a vu le jour dans l’ombre de Mickey, une version adulte de La belle ville avec un intérêt particulier pour l’art, la culture et la cuisine créative. Le nouveau Dr. Phillips Center for the Performing Arts, un fleuron du centre-ville,  ou les quartiers florissants dévoilant toutes les spécificités de la ville, font d’Orlando une destination véritablement à la mode.

Des Cuisines à Savourer

1751

Whisper Creek Farm, photo by Brian Carlson

De la cuisine fusion contemporaine asiatique aux plats traditionnels du sud avec une touche moderne, les restaurants d’Orlando explorent tous les courants et se renouvellent constamment pour devenir un paradis des gourmets.

Dans le Mills 50, le Pig Floyd’s Urban Barbakoa, avec son interprétation internationale du barbecue du sud, s’est fait une clientèle d’irréductibles, toujours affamés par les tacos et les plats copieux d’inspiration asiatique, latino-américaine et caribéenne de ce restaurant bon marché (pointes de poitrine, côtes levées et poulet rôti). Vu le choix de sandwiches, le Big Floyd est un incontournable, mais venez avec une faim de loup, car la combinaison acidulée de pointe de poitrine, porc effiloché et saucisse est aussi bourrative que délicieuse.

Pour un établissement un peu plus chic, allez à Thornton Park, où Greg Richie règne en maître sur deux joyaux : le Soco à la cuisine du sud aux accents modernes, et le Baoery Asian Gastropub, qui depuis l’automne sert une gamme variée de petits plats asiatiques simples avec projection de vieux films de Kung-fu.

Située dans le JW Marriott Orlando Grande Lakes, la Whisper Creek Farm: The Kitchen and The Brewery, est une micro-brasserie, la première qui fasse sa bière artisanale à partir d’ingrédients récoltés sur place. Sirotez une bière de saison dans une atmosphère rustique et très chaleureuse et goûtez aux plats rafinés de son pub se mariant parfaitement avec la bière maison. Avec un peu de chance, on vous servira la Surplus Honey Citrus Ale, une bière blonde rafraîchissante au goût léger de houblon, infusée de miel récolté sur place.

Des cocktails à siroter

1752

Hanson’s Shoe Repair, photo par Patrick Michael Chin

À Orlando, le monde des cocktails a atteint des sommets inimaginables, surtout au centre-ville. La cuisine a rejoint les spiritueux grâce à une tendance marquée qui transforme les simples mélanges des cocktails en créations artisanales.

Au Courtesy, établissement imposant et original du centre-ville, les mixologues sont fiers de vous concocter leurs propres créations, avec en réserve un arsenal d’herbes et d’épices, destiné à la liste impressionnante de cocktails maison. Goûtez au French Bengal : gin Bluecoat, absinthe Herbsaint, sirop de thé Darjeeling, eau de camomille et citron.

De l’autre côté de la rue, en haut d’un escalier abrupt, les barmen du Wood enchaînent un choix de cocktails de saison (comme le Sasquatch, fait de mezcal Vida, Carpano Bianco, St. Germain et amers de champignons), derrière un bar gigantesque en bois offrant plus de 200 whiskies, 50 gins et presque 70 bières artisanales.

Envie de découvrir un endroit unique? Le Hanson’s Shoe Repair, véritable établissement clandestin, est caché au deuxième étage du NV bar de Pine Street et recrée la culture secrète des cocktails du temps de la prohibition. Appelez pour réserver et obtenir le mot de passe de l’entrée. Cet ancien magasin de chaussures au 19e siècle occupe un des plus anciens immeubles d’Orlando et peut juste contenir une trentaine de clients dans sa salle de murs en briques et terrasse sur le toit.

Des quartiers où flâner

1753

Lac Ivanhoe, photo par Brian Carlson

Le développement des quartiers d’Orlando ne s’est pas fait par hasard. Il est dû au Main Street Program de la ville, une initiative engagée dix ans plus tôt pour aider les quartiers à développer leurs propres spécificités et noyaux commerciaux. Aujourd’hui, le grand nombre de restaurants, magasins et bars gérés localement, et la kyrielle d’événements mensuels sont la preuve de la bonne marche du projet.

L’Ivanhoe Village est un des quartiers incontournables d’Orlando. Réputé autrefois pour ses magasins d’antiquités, il en abrite toujours quelques-uns, mais est aussi devenu le haut lieu des vêtements et meubles upcyclés, des restaurants branchés; enfin, c’est depuis un joli parc en bordure du lac Ivanhoe que les adeptes de la planche à rame embarquent toute la journée. Promenez-vous à Washburn Imports, pour voir des meubles importés exotiques, et à partir de 17 h un bistrot génial et surprenant, l’Imperial Wine Bar.

Le Mills 50 est un autre quartier éclectique, réputé pour sa cuisine internationale et ses fresques et graffiti artistiques autorisés par la ville. Vous y trouverez des restaurants cubains, vietnamiens et thaïlandais, comme le Black Bean Deli, le Hawkers, l’Asian Street Fare et le Tako Cheena. Vous pourrez aussi participer à un cercle de tambours pendant la pleine lune (ou la nouvelle lune) au Dandelion Communitea Cafe, écouter un groupe local au Will’s Pub, véritable institution, ou déguster un verre de vin au Quantum Leap Winery, qui fait de délicieux mélanges de vins et abrite des expositions d’artistes locaux.

Pour plus de couleur locale, allez à Audubon Park, un quartier résidentiel doté de jolis jardins, de paons sauvages et d’une ambiance rétro sympathique. Les mélomanes aime-ront le Park Ave CDs, un magasin de musique indépendante, qui propose des centaines de CD neufs ou d’occasion, des 33 tours et des affiches. Enfin, les amoureux des desserts ne peuvent rater P (Pie Bake Shop), qui crée quelques-unes des meilleures tartes de la ville.

Des espaces pour enfants à découvrir 

1754

Orlando est devenue plus adulte, mais elle reste après tout une destination familiale. Même si les parcs à thèmes sont un choix évident, de nombreuses et nouvelles attractions en valent bien le coup d’œil.

Les artistes de tous âges aimeront la Crayola Experience, dans le Florida Mall. Cette attraction de 70 000 pieds carrés, propose 25 activités pratiques conçues pour intéresser et inspirer les Picasso en herbe, pendant des heures.

Sherlock Holmes en herbe, déchiffrez des codes, trouvez des indices et résolvez des casse-tête à Escapology, une attraction géniale où les participants doivent enquêter pour s’évader d’une pièce fermée à clé en moins d’une heure.

Faites une balade tranquille dans le Lake Eola Park au milieu de nouvelles sculptures géniales ou admirez la vue panoramique depuis le Orlando Eye sur la ville et ses environs.

S’y rendre: WestJet dessert Orlando 46 fois par semaine au départ de 14 villes canadiennes.