L’île de Vancouver – Guide d’initié

Fermes biologiques, art autochtone et pistes pour vététistes à ne pas manquer, notre guide d’initié vous fera découvrir le meilleur sur l’île de Vancouver.

l’île de Vancouver

Si vous pouviez façonner votre destination idéale à partir d’un bloc d’argile, elle ressemblerait peut-être à l’île de Vancouver : plages de sable rappelant les sous-tropiques, vallées au printemps quasi éternel, fleurs à profusion, artistes, musiciens et festivals renommés, de quoi remplir des semaines d’expériences hallucinogènes, produits frais de la ferme, vins locaux, fromages et alcools artisanaux en abondance.

Pas étonnant que ce morceau de roche et de forêt tropicale représentant cinq fois l’Île-du-Prince-Édouard, crée une telle fierté d’appartenance chez ses habitants.

Avec une population d’environ 800 000 habitants, l’île de Vancouver est bien desservie par les aéroports régionaux de Comox et de Nanaimo en plus de l’aéroport international de Victoria. La route 19 suit la côte est de l’île du nord au sud sur 500 kilomètres, distance franchissable par des conducteurs ambitieux en une journée, mais qu’il vaut mieux parcourir à sa guise sur plusieurs jours. En revanche, trois heures suffisent pour parcourir la sinueuse et panoramique route 4 à travers les montagnes, de la région champêtre de Parksville à la ville branchée de Tofino, petite poche de civilisation perchée sur l’océan Pacifique. 

Peu importe la route empruntée, l’île a tellement à offrir : déguster des saveurs locales, tenter une aventure de plein air ou s’imbiber de culture. Ce mini-guide contient les incontour-nables pour vous aider à planifier votre prochaine escapade au nord de Victoria.

Le voyageur actif

1489

Photo par Dave Silver

L’île offre une toile de fond pour une variété d’activités et d’excursions de plein air : montagnes au centre, zone côtière de nature protégée au nord-est à Robson Bight et région du surf de type sud de la Californie à Long Beach.

Distraction en a près-midi Sceau en mains, partez en randonnée pour le lac Helen Mackenzie près du mont Washington pour cueillir bleuets et myrtilles sauva-ges. Ou profitez tout simplement d’une randonnée facile de 6,5 km à travers Paradise Meadows avec une pause-baignade aux lacs Helen Mackenzie et Battleship.

Impératif pour les vététistes Si vous êtes vététiste invétéré, ne manquez pas l’excursion guidée avec Island Mountain Rides sur Thirsty Beaver. Cette piste, chef-d’œuvre aménagé à la main, descend des montagnes Beaufort jusqu’au village de Cumberland (ponts en cèdre, forêts fraîches, virages et tournants techniques). Jughead est une piste de fond classique à suspense qui descend de la ligne à haute tension en haut du réseau Hammerfest près du parc provincial de Englishman River Falls. Ce sentier poli par les spécialistes du coin porte au rêve et plait aux vététistes de tous les niveaux. Puis Maple Syrup,  la piste type de la vallée de Cowichan, met en valeur la topographie rocheuse de la montagne Maple, avec des vues imprenables de l’île Salt Spring et du détroit de Georgia.

Paradis du kayak La mer près de l’île est tout indiquée pour le kayak de mer, mais la baie Kyuquot, à l’extrémité nord-ouest, est vraiment spéciale. Cinq heures de route depuis la vallée de Comox jusqu’à Fair Harbour, puis 40 minutes de bateau-taxi pour arriver à Kyuquot. Cela demande certes un effort, mais la récompense en vaut la chandelle : mer abritée entourée d’îlots parmi  les loutres, otaries et baleines à bosse; forêts de varech et myriade d’autres merveilles naturelles. Réservez une excursion guidée en kayak auprès de West Coast Expeditions.

Trifecta de plein air Surfez, campez et battez la grève sous la magie de la plage Sombrio. Les familles hippies se construisaient autrefois des maisons de fortune dans ce petit coin de paradis, avec ses vagues déferlantes et ses vieilles forêts de mousse. De nos jours, Sombrio fait partie du parc provincial Juan de Fuca qui s’étend de Port Renfrew à la rivière Jordan sur le côté sud-ouest de l’île et qui est relié à China Beach et à Botanical Beach par le magnifique, mais exigeant, sentier marin Juan de Fuca.

Les fines bouches

1488

Vous aimez trouver votre nourriture dans la nature? Alors découvrez l’île de Vancouver avec plus de 40 vignobles, restaurants uniques, fermes en bordure de route et boutiques locales où l’on trouve bleuets bios, huîtres, légumes verts, yaourt artisanal et tout pour le pique-nique.

À la ferme Explorez les richesses de la vallée de Cowichan, paradis du gourmet, par une visite à la ferme Deerholme. Ici, Bill Jones, chef cuisinier et auteur d’un livre de recettes, qui a gagné ses galons dans les cuisines trois étoiles de Michelin dans le monde entier, est l’hôte d’événements culinaires mettant en valeur la cuisine française de campagne; il donne aussi des cours sur la cueillette de champignons, la préparation de fruits de mer et autres.

Salons de thé Toujours à la recherche de nouveauté, cet été, la chef cuisinière Kathy Jerritt (de Tria Fine Catering and Gourmet Eats) a repris le salon de thé situé sur le terrain en bord de mer des merveilleux jardins du parc Filberg de Comox, où elle sert des crêpes au bacon de Tanadice Farms et du fromage de Natural Pastures, entre autres ingrédients locaux.

Brasseries îliennes Les microbrasseries de la vallée de Comox  en valent le détour. La brasserie Cumberland a laissé sa marque avec une IPA brune faiblement alcoolisée et une brune anglaise extra spéciale qui accompagnent parfaitement la pizza maison Riders. La brasserie Gladstone, située dans une ancienne concession au centre-ville de Courtenay, se veut être une taverne bavaroise sans chichi avec deux tables longues en bois où l’on peut côtoyer des habitants en prenant une des quatre bières maison (la Belgian Single est la préférée des habitants).

Repas frais Le restaurant de Tofino au nom anglais évocateur Wolf In The Fog ne rigole pas en matière de poisson, de nourriture locale et festin. Le menu du chef cuisinier, Nicholas Nutting, reflète l’environnement fécond de la côte Ouest : saumon ou thon albacore fraîchement pêché, algues et légumes d’hiver cultivés localement.

Excursion viticole La vinerie Chase and Warren ajoute une nouveauté à la dégustation de vin en proposant aux œnophiles un trajet de 25 minutes en train à vapeur de Port Alberni au vignoble d’une ferme de la vallée d’Alberni. Vous pouvez y déguster le Musque d’Orval, vin sec et fruité fermenté à partir de raisins cultivés localement parmi d’autres variétés produites et mises en bouteille sur place.

Les culturellement curieux 

1490

Que vous soyez amateur d’art et de musique, ou préfériez découvrir la riche histoire des Autochtones et des premiers colons de l’île, vous serez comblés.

Pagayer à travers le temps À la baie Clayoquot (réserve bios-phère UNESCO), pagayez dans une pirogue de cèdre traditionnelle en écoutant un guide nu-chah-nulth vous parler de l’histoire et de la culture indigène, des techniques de pêche et de la pratique d’écorcer le cèdre pour faire des cordes, des vêtements et autres produits.

Préserver l’histoire Niché entre forêt tropicale et océan, Telegraph Cove (40 minutes au sud-est de Port McNeill) date du début du 20e siècle et ressemble à un musée vivant. Avec sa prome-nade et ses bâtiments historiques, la ville, où se trouvaient autrefois une scierie et un atelier de salage du saumon, remonte à l’époque des colons dans les communautés côtières éloignées de l’île. Logez au Telegraph Cove Resort près de la mer, dans un chalet ou une maison, restaurés à l’authentique et parcourez les promenades qui résonnent encore des pas des pêcheurs et bûcherons d’antan.

Art autochtone Explorez l’art révéré de l’île dans des endroits inspirants. La galerie Eagle Aerie de Roy Henry Vickers à Tofino contient des estampes, des peintures et des sculptures renommées dans le monde entier. De l’autre côté de l’île, à Courtenay, la galerie I-Hos montre des artistes locaux comme Andy Everson, innovateur multimédia, dont les œuvres contemporaines prennent vie dans ses personnages Lego stylisés. À Fort Rupert, sur la côte nord-est, visitez Calvin Hunt,  maître sculpteur, dans son studio et découvrez l’inspiration Kwakwaka’wakw traditionnelle qui est à l’origine des masques et totems des collections privées et publiques mondiales.

Musique et autre Les amateurs de musique doivent vérifier qui joue à l’hôtel historique Waverley de Cumberland. Vig Schulman, musicien et promoteur local, a amené d’innombrables groupes célèbres nationaux et internationaux sur la scène de l’hôtel. Il est aussi la force motrice de Atmosphere Gathering (14 au 16 août) du village, festival électronique sans alcool et riche en DJ qui allie spectacles et événements :  numéros de danse et de yoga avec musique dans un endroit en plein air qui convient à toute la famille.

S’y rendre: WestJet dessert Victoria 13 fois par jour au départ de cinq villes canadiennes et un ville américaine, à  Nanaimo deux fois par jour au départ de Calgary, et à Comox cinq fois par jour au départ de Calgary et Edmonton.

WestJet Banner