Cinq choses à faire dans la Riviera Maya et Cancun

De l’observation des tortues à nager dans les cénotes

la réserve biosphère Sian Ka’an

La Riviera Maya est bien plus que le terrain de jeux caribéen du Mexique comme on la connaît. Certes, on y trouve plages de sable fin, eau cristalline, récifs coralliens et baies fréquentées par les tortues en quête de nid, sans oublier l’occasion de vivre des aventures aquatiques de rêve. Mais il y a aussi d’immenses temples de pierre, des jungles aux vignes impénétrables, des cavernes de calcaire à donner le frisson et la culture des anciens Mayas qui enrichit et infuse la vie du Yucatán avec son adoration des rythmes de la nature. Alors que le faste et glamour de Cancún s’étend de plus en plus vers le sud, on trouve encore des tas d’endroits où l’oublier.

Bain dans une cénote

Plongez avec ou sans tuba dans une cénote, un des milliers de puits de calcaire sinistres qui marquent le paysage du Yucatán. Considérés comme sacrés ou menant aux enfers, ces puits d’eau fraîche étaient au cœur même de la vie maya; plusieurs d’ailleurs donnent accès à des réseaux de grottes souterraines. Le Yucatán compte des centaines de cénotes où l’on peut se baigner; Gran Cenote et Dos Ojos étant les plus populaires. Vous pouvez aussi choisir un parc écologique comme Kantun-Chi.

Circuit en voiture

La route est longue vers l’intérieur du pays (environ deux heures) pour arriver à la pyramide Chichén Itzá, mais vous vous rappellerez de votre visite à cette ancienne structure et aux ruines mayas qui l’entourent, soit le deuxième site archéologique mexicain le plus visité après celui de Teotihuacán. Il est interdit de monter sur la pyramide, mais il est tout aussi impressionnant de voir le soleil jeter ses rayons sur le sommet de ce fameux site au crépuscule et à l’aube.

Merveille naturelle

En vous faufilant dans la mosaïque des lagons bordés de mangroves de la réserve biosphère Sian Ka’an, vous comprendrez pourquoi ce paysage luxuriant représentait les origines du ciel pour les Mayas. Ce refuge d’une superficie de 1,3 million d’acres, site du patrimoine mondial de l’UNESCO, est un écosystème complexe d’îles et de voies d’eau qui protège des milliers de plantes rares et 350 oiseaux et mammifères incroyables dont des lamantins, des ocelots et des orchidées sauvages.

Observation des tortues

Ce sont les tortues de mer qui attirent les touristes vers l’eau cristalline d’Akumal et qui procurent les moments de pur émerveillement, lorsqu’elles nagent, effleurant le fond sablonneux. Louez du matériel d’Akumal Dive Shop pour les observer, puis partez dans les récifs coralliens longeant la baie; ils sont colorés par les anges de mer et abritent de nombreuses pieuvres. Si la baie d’Akumal est trop achalandée, Half Moon, riche en corail, plus au nord, assure une meilleure observation.

Centre culinaire

Hartwood Tulum, cuisine au feu de bois en plein air dirigée par deux anciens habitants de Brooklyn, est sans doute la réservation la plus convoitée du Yucatán. Le menu inspiré des fermes traditionnelles mayas et de la prise du jour change au quotidien et propose des ingrédients locaux uniques comme des avocats rouges, des bébés ananas et la camomille que l’on trouve le long des routes. Goûtez la pieuvre, les betteraves rôties ou les côtes de porc.

WestJet Banner