Escapade automnale à St. John’s (Terre-Neuve)

Ce qu’il faut voir et porter lors d’une escapade à St. John’s

Photo par Jared Sych

En matière d’escapade automnale, il est difficile de faire mieux que St. John’s. Ses sympathiques habitants nous charment; son innovante gastronomie en plein essor nous surprend et ses paysages sauvages nous laissent bouche bée.

Visitez le lieu historique national du Phare-de-Cap-Spear

Découverte en 1497, la plus ancienne ville du Canada est par conséquent remplie de sites historiques à ne pas manquer, dont le lieu historique national du Phare-de-Cap-Spear. Construit sur le point le plus à l’est de l’Amérique du Nord, ce phare, le plus vieux de la province, a presque 200 ans.     

Découvrir le centre-ville

Jellybean Row, l’un des endroits les plus connus n’est pas une seule, mais plusieurs rangées de résidences aux couleurs vives dans toute la ville. Construites dans le style architectural Second Empire, populaire à la fin du 19e siècle (toits mansardés et lucarnes fronton), ces maisons représentent le style traditionnel de la ville depuis le grand feu de 1892. On ne sait pas vraiment d’où viennent les couleurs vives, mais la légende veut que ce sont les pêcheurs qui les ont peintes ainsi pour les distinguer depuis la mer à travers le brouillard.

Explorer Signal Hill

Le lieu historique national de Signal Hill est aussi emblématique; il servit de centre de défense de la région pendant des siècles. C’est surtout l’endroit où Guglielmo Marconi reçut la première communication transatlantique du monde en 1901. De nos jours, on peut y admirer une vue stupéfiante sur l’océan, le port et la ville. Sur le même site, on peut visiter la Tour Cabot, construite pour commémorer le voyage de Jean Cabot en 1497 en Amérique du Nord, et pour marquer le 60e anniversaire du règne de la reine Victoria.

Visiter Quidi Vidi

Ce petit quartier pittoresque niché autour d’un port décoré de bateaux de pêche donne l’impression d’être loin du centre-ville. L’origine de ce nom inhabituel (prononcé kidi-vidi) est encore un mystère; certains disent que ça vient d’une autre langue, éventuellement le nom français Quidville, d’autres disent que le quartier prit le nom d’une belle de nuit, Kitty Vitty, qui y habitait. Parmi les attractions, on trouve la brasserie Quidi Vidi, connue pour sa bière Iceberg, le restaurant primé Mallard Cottage et la Quidi Vidi Village Plantation, qui sert d’incubateur pour les artistes locaux.

Sortir de St. John’s

Si vous voulez en découvrir davantage, des tas de jolies villes sont à explorer dans cette beauté côtière qu’est la péninsule Avalon, beaucoup n’étant qu’à quelques heures de St. John’s. Middle Cove Beach, à 20 minutes au nord de la ville, est idéale pour le pique-nique en été et en automne. Plus à l’ouest, des villes idylliques telles que Brigus connue pour ses sentiers de randonnée et ses attractions historiques, et Cupids, une colonie anglaise datant de plus de 400 ans (la première au Canada). Au sud de St. John’s, le populaire Irish Loop, itinéraire touristique et panoramique, longe la côte en passant par des petites villes comme Ferryland et Witless Bay.

S’y rendre : WestJet dessert St. John’s 10 fois par jour au départ de trois villes canadiennes, une ville américaine et deux villes internationales.

Cananda-150WEB

WestJet Banner